Ethnographie

Au 19e siècle, la collection ethnographique a suivi des voies sinueuses et son histoire mouvementée se confond avec celle du Musée cantonal. Les objets étaient éparpillés dans différentes collections qui, semblables à des cabinets des curiosités, comprenaient des antiquités, des objets appartenant aux sciences naturelles, des peintures etc. Ces ensembles ont été déménagés de nombreuses fois, passant de la Bibliothèque cantonale au début du siècle à l’Académie en 1820 puis au musée des Antiquités vers 1850 avant d’aboutir au musée d’archéologie.

Fétiche. Statuette en bois, laiton, cuir, graines et plumes. Afrique, République démocratique du Congo, peuple Yaka ?

L’origine de la collection ethnographique est fixée à 1866, date du legs au Musée de la collection privée de son conservateur Frédéric Troyon, qui comprenait des pièces ethnographiques. Aujourd’hui, elle fête donc ses 150 ans. Elle s’est constituée progressivement et de manière aléatoire, au rythme des dons, des legs et des achats.

Casse-tête en bois peint. Afrique, Angola, peuple Tchokwés.

Actuellement elle comprend plus de 3000 objets et la dernière entrée date de 2008. Elle contient des objets provenant de tous les continents dont la qualité varie allant des babioles de souvenirs exotiques à des pièces singulières et exceptionnelles. À l’heure actuelle, la collection ethnographique n’est pas présentée au public, elle est conservée dans les dépôts du MCAH à Lucens.

Plat en bois peint, incrustation d'ivoire et de nacre. Amérique du Nord, côte nord-ouest, peuple Haida ?

Catalogue d'exposition

Comptoir ethnographique, Espace Arlaud, Lausanne, du 11 avril au 29 juin 1997.

Figurine en forme de saumon, en os. Amérique du Nord, Alaska, Ketchikan.

Lances en bois peint. Océanie, Nouvelle Guinée, peuple Asmat.

Collier royal, cheveux humains tressés, dent de cachalot. Océanie, Hawaï.

  1. Crédits photographiques : Yves André © MCAH